3 étapes essentielles pour un programme de transformation réussi

Vous envisagez d’établir un plan de transformation afin de tirer votre épingle du jeu sur un marché qui est de plus en plus concurrentiel ? Cependant, selon une étude de McKinsey, 70 % des plans de transformation sont un échec. Une mesure qui est d’ailleurs estimée à 84 % dans le cadre d’une transformation numérique. Pour vous aider, nous vous fournissons dans ce guide 3 étapes essentielles à suivre pour réussir l’élaboration d’un programme de transformation.

L’importance d’un cadrage collaboratif pour vos programmes de transformation

La fiche de cadrage est un document indispensable pour l’ensemble des acteurs impliqués dans la réalisation d’un projet commun. Elle permet en effet la planification des étapes des différents objectifs, mais aussi la présentation rapide des enjeux et des risques des actions à entreprendre. Avec des solutions telles qu’airsaas.io, le pilotage des décisions devient plus facile, de même que le suivi de l’avancée des programmes.

Par ailleurs, la note de cadrage est un moyen d’expliquer et de présenter le projet de façon synthétique en mentionnant les détails utiles. Elle fait la description des solutions et phases de réalisation du projet, mais aussi des aspects et contraintes à considérer. Vous pouvez ainsi y inclure des éléments tels que :

  • l’énoncé et le cadre du projet,
  • l’identité du client,
  • les différents aspects financiers : budget, rentabilité, coût, etc.,
  • les délais et les calendriers,
  • les ressources à disposition et les ressources manquantes,
  • les étapes de réalisation.

La fiche de cadrage doit être accessible et compréhensible par tous les intervenants dans et en dehors de l’entreprise, qu’ils possèdent ou non les savoirs et compétences techniques nécessaires.

programme de transformation

Visualisez l’évolution des risques

La visualisation de l’évolution des risques est aussi importante pour réussir votre programme de transformation. On parle alors de la gestion des risques qui consiste à identifier les principaux risques, à communiquer dessus et à mettre en place des actions préventives et correctives. Un plan de secours est même envisageable selon la situation.

Parmi les différents types de risques, nous pouvons citer les risques techniques, les risques humains, les risques juridiques, les risques relatifs aux délais, les risques intrinsèques… Une fois que vous avez identifié et catégorisé ceux qui sont liés à votre projet, vous pouvez suivre leur évolution grâce à une matrice d’évaluation des risques.

Générez des rapports flash automatiques

Le rapport flash ou flash report est un document ayant pour but de fournir une vision macro et synthétique des projets à une date spécifique. Il s’agit d’un outil indispensable à la bonne connaissance des projets de l’entreprise, soit un document de reporting de revues de projets utile au comité de pilotage.

Il convient de rappeler qu’un projet se distingue par un ou plusieurs objectifs uniques à atteindre, des actions à déployer et des ressources à mobiliser. Le tout, sur des dates de début et de fin bien définies. Les rapports flash à dates régulières permettent de communiquer, de statuer et de mobiliser sur les différentes facettes du projet.

Avec ces phases incontournables, votre programme de transformation sera un véritable succès. Pensez à vous entourer d’experts afin de bénéficier de conseils personnalisés.

Paul Maillet

Paul Maillet

Paul est un journaliste belge spécialisé dans les sujets économiques. Il travaille en tant que rédacteur et reporter depuis 20 ans. Il a publié plus de 150 articles sur le thème de l'innovation et de l'esprit d'entreprise, tant en ligne que sur papier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.