Tout savoir sur le BPO

Qu’est-ce que le BPO ?

Le BPO est un acronyme en anglais qui peut se définir par Business Process Outsourcing. De manière concrète, c’est une notion marketing qui désigne le fait qu’une entreprise sous-traite chez une autre structure plus qualifiée lorsqu’il s’agit de certaines missions ou de processus d’affaires.

Ce qu’il faut comprendre ici, c’est que l’entreprise fait appel à un prestataire lorsque ses employés ne sont pas en mesure de réaliser une mission en particulier. C’est cette démarche qui est qualifiée de Business Process Outsourcing généralement appelée BPO.

L’entreprise peut solliciter le BPO lorsque les tâches à réaliser sont indispensables, mais elles ne doivent pas être vitales pour la visibilité de la société sur le marché.

Quelle est la définition habituelle du BPO dans le domaine du marketing ?

En marketing, le BPO est utilisé pour désigner l’ensemble des activités sous-traitées par une entreprise au sein d’un centre d’appel ou d’un centre de contacts clients. Dans le cas d’espèce, l’entreprise sollicitera des prestataires (outsourceurs) pour gérer son service clientèle.

Quels sont les différents types de BPO ?

Le BPO qui consiste à externaliser les processus d’affaires peut est classé en deux catégories. Il s’agit des deux types de BPO qu’on retrouve habituellement dans le monde des affaires.

Ainsi, on retrouve un BPO pour le front office. Cette externalisation des processus d’affaires prend en compte toutes les opérations liées à la relation client. On y retrouve donc des services comme le marketing, l’assistance client et bien d’autres.

La deuxième catégorie de BPO est le BPO back-office. Ici, cela comprend les services internes de la structure qui sous-traite. Dans cette catégorie, on retrouve diverses tâches telles que : la facturation, les achats, etc.

Que représente le BPO à l’échelle internationale ?

Une entreprise peut décider de réaliser l’externalisation de ces processus d’affaires à l’international. Lorsque cela se produit, il faut alors utiliser le terme « externalisation offshore » pour se référer à ce BPO.

Il est important de rappeler qu’on parle d’une « externalisation nearshore » lorsque le prestataire et l’entreprise sous-traitante sont dans deux pays peu éloignés.

Dans le cas de figure où la sous-traitance est réalisée dans le même pays, on la qualifie d’ « externalisation onshore ». Mais pour cela, il faut que l’entreprise et le prestataire soient dans deux régions différentes du même pays.

Quels sont les avantages de l’externalisation des processus d’affaires ?

L’externalisation d’une partie ou de l’entièreté d’une mission peut s’avérer très bénéfique sur le plan économique pour votre entreprise. En effet, dans certains pays, les taxes et les salaires à payer sont beaucoup moins élevés que dans votre région.

Cet argument économique est très important pour les entreprises qui font l’externalisation dans des pays à faible PIB comme les pays en voie de développement. Installer un centre d’appels ou un service client dans ce genre de régions peut s’avérer très lucratif.

En optant pour le BPO, vous devenez plus flexible. Votre entreprise peut rapidement s’adapter aux réactions du marché et être plus alerte que la concurrence.

 

A lire également : Comment commencer la vente en ligne ?

Laetitia Dupuis

Laetitia Dupuis

Laetitia est une journaliste française et auteur pour le magazine Adises Active, spécialisé dans tous les sujets qui touchent l'immobilier et la finance. Elle travaille pour ce magazine depuis 2009 et elle est considérée comme l'un de ses plus importants contributeurs.

Une réflexion sur “Tout savoir sur le BPO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.